Convertir son appareil photo a l’infrarouge au Québec

December 25, 2015  •  Leave a Comment

Comme vous pouvez le constater par la photo ci-dessous, la photographie infrarouge n'est pas une nouveauté pour moi. J'ai fait mes épreuves avec de la pellicule infrarouge en couleurs et en N&B. Bien sûr, il existe encore de la pellicule infrarouge, mais celle que fabriquait Kodak, ma préférée, n'existe plus. C'est alors que je me suis aventuré dans la photographie infrarouge digitale. Bien que certains appareils photo permettent d'accomplir de la photographie infrarouge sans conversion, les prises de vue sont plus aisées et les expositions largement plus courtes avec un boitier converti professionnellement.

 

The First Emperor's Procession - La parade du premier empereur - IRThe First Emperor's Procession - La parade du premier empereur - IREditorial photo / Photo éditoriale
SPPQ WINNER First Place
Infrared / Infrarouge

THE MAGIC OF LANTERNS At the Chinese Garden of the Montréal Botanical Garden 2011 Edition

LA MAGIE DES LANTERNES Au Jardin de Chine du Jardin botanique Édition 2011

 

Voici la situation, je n'ai plus de boitier infrarouge, car le dernier a commencé à avoir des pixels morts sur le capteur. Cela me rendant la tâche bien trop difficile en post-traitement, j'ai abandonné. Heureusement j'ai un boitier D300s de Nikon qui m'a bien servi. En décembre dernier, Nikon a fait son service de 5ans, pris en charge par la garantie prolongée de L. L. Lozeau. La baïonnette avait des signes d'usure. Nikon a effectué le remplacement et a fait des ajustements bien mérités pour remettre l'opération du boitier comme s’il était remis à neuf. J'ai alors pris la décision d'aller de l'avant et d'effectuer une conversion Full Spectrum sur ce boitier. Je ne voulais pas être limité à un type de filtre infrarouge. Je voulais pouvoir prendre avantage de la gamme complète de filtres allant des UV aux extrêmes de l'infrarouge pour mon boitier.

 

Naturellement, comme par réflexe naturel, j'ai tout de suite navigué ver le site de lifepixel.com. C'est un des premiers ateliers à offrir un service commercial complet de conversion d'appareil numérique aux États-Unis, dans l'état de Washington. En faisant mes devoirs, j'ai aussi trouvé un autre atelier, celui de kolarivision.com. Offrant des services similaires à Lifepixel.com, leurs prix pour les filtres et les conversions me semblaient un peu moins couteux.

 

Je me disais que je pourrais mettre le boitier à la poste lors d'un de mes voyages vers le sud de la frontière, car le coût de poste Canada et les soucis des douanes augmenteraient de façon significative le prix final de la conversion.

 

Mes recherches approfondies m'ont mené à un petit atelier de réparation d'appareil photo situé à Lévis, Québec, Atelier Jacques Guyon, Réparation de matériel photographique. Malgré le fait que son service de conversion n'apparait pas facilement sur les recherches Google, j'ai facilement trouvé des rapports de clients satisfaits qui avaient fait appel à ses services.

 

Le site de l'Atelier Jacques Guyon, Réparation de matériel photographique, explique bien les choix de conversion et nous suggère les filtres de Lifepixel.com pour la conversion. J'ai décidé de me procurer un filtre Full Spectrum de Kolarivision.com à un coût promotionnel moins couteux que celui de Lifepixel.com. Après un échange de courriel avec Jacques Guyon, j'ai fait l'envoie de mon Nikon D300s et le filtre pour y effectuer la conversion.

 

Le service de conversion s’est effectué rapidement et le retour par Purolator à un tarif très compétitif qui incluait l'assurance pour le boitier. M. Jacques Guyon a eu la gentillesse de me fournir des photos de la conversion, ce qui me permet de mieux documenter le tout.

 

Nikon D300s avec filtre original de couleur bleu.

 

À l'intérieur du boitier D300s, on aperçoit bien le filtre Low-pass (Hot Filter) original de Nikon qui a une teinte bleue. C'est celui-ci que l'on doit retirer et remplacer avec le nouveau filtre, soit Full Spectrum ou bien de type IR spécifique.

 

L'arrière du Nikon D300s, couvercle retirer.

 

Une fois le couvercle arrière du boitier retiré, on s'aperçoit rapidement de la complexité du travail a effectuer. Une douzaine de rubans de connectivité en plus de fils soudés doivent être retirés sans les endommager. 

 

Le D300s de Nikon avec son capteur retirer

 

Une fois les composantes électroniques retirées du dos du boitier D300s de Nikon, l'on doit retirer le module du capteur. C'est à ce moment ci que la tâche devient plus compliquée.

 

Le module du capteur du D300s de Nikon

 

Le module contient le circuit de connectivité au capteur en plus du filtre Low-pass (HOT Filter) et du filtre nettoyeur de poussières.

 

D300s de Nikon - hot filter (Filtre Low-pass) et le filtre nettoyeur de poussières.

 

Une fois les filtres retirés du module du capteur on s'aperçoit que les deux filtres ont une teinte bleue. Les deux filtres filtrent la lumière infrarouge. Alors les deux doivent être retirés de l'appareil. Le premier, le filtre Low-pass (Hot Filter), filtre l'infrarouge et aide à éviter le moiré. Le deuxième nettoie la poussière à l'aide d'un courant électrique qui cause un champ antistatique qui repousse la poussière. Il filtre aussi l'infrarouge, doublant l'effet du filtre Low-pass (Hot Filter). Le filtre anti-poussière ne sera pas remplacé, on l'enlève tout simplement. Le filtre Low-pass, sera remplacé par le filtre de votre choix, pour moi un filtre Full Spectrum. Pour éviter la poussière, le nouveau filtre n'est pas illustré.

 

Pourquoi j'ai choisi une conversion Full Spectrum?

Avec une conversion traditionnelle à l'infrarouge, on est limité à notre choix d'un seul filtre. Par exemple si l'on a converti à 720nm on ne peut que prendre des photos autres qu’à 720nm. On peut installer un deuxième filtre pour augmenter l'effet du filtre et aller vers les 800nm et 900nm. On ne peut plus photographier sous les 720nm de lumière.

 

Il y a aussi la mise au point. Sur un DSLR la lumière elle et différente sur le capteur filtré comparée à la lumière non filtrée qui arrive au viseur ou est situé le système de mise au point. Alors l'ajustement de la mise au point est qu'une moyenne. On doit faire la mise au point à partir du live-view pour obtenir une plus grande précision. Sur un appareil sans miroir, on n’a pas ce problème.

 

Avec la conversion infrarouge Full Spectrum, l'appareil est ouvert de l'UV à l'infrarouge tout en passant par la lumière visible. On peut y installer un filtre su l'objectif qui filtre les rayons UV et l’infrarouge rendant que la lumière visible sur la photo, tout comme l'appareil original. On doit placer le filtre de notre choix sur l'objectif. La mise au point s'effectue sans erreur à travers le viseur comme sur le capteur, car la lumière est filtrée à l'objectif. 

L'inconvénient et que l'on est limité au live-view pour l'infrarouge, car l'œil humain ne peut percevoir cette lumière. Pour ce qui est de la photo UV, on doit se procurer un objectif spécifiquement fabriqué pour la photo UV, car les objectifs traditionnels filtrent par défaut presque tous les rayons de lumières UV. Un exemple d'un objectif UV et le Nikon 105mm F4.5 UV.

Il faut aussi être conscient de l'habilitée de pouvoir faire la balance des blancs infrarouges avec le boitier que l'on fait convertir. Les boitiers professionnels de Nikon tels que le D300s ne font pas une balance des blancs sous 2500K. L'infrarouge se trouve aux environs de 1800K et même Camera Raw D'Adobe ne se rend pas sous 2000K sans un peu d'aide. L'on doit faire un compromis et s'adapter avec un profil DNG dans Photoshop et Lightroom. En comparaison les boitiers consommateurs tels que le D60 et le D3100 peuvent effectuer une telle balance des blancs. Il ne s’agit que de pointer l'appareil sur la pelouse au lieu d'une carte grise et le tour et jouer. 

Le travail effectué par l'atelier Jacques Guyon, Réparation de matériel photographique et tout à fait de première qualité. Malgré le fait que l'appareil a bien des signes d'usure, on n’y voyait aucun signe que l'appareil avait bel et bien été ouvert et converti. On s'aperçoit très rapidement de la qualité du travail minutieux effectuer Jacques Guyon.

 

KOLARIVISION

LIFEPIXEL

 

Attelier Jacques Guyon

Réparation de matériel photographique

41 Avenue Robitaille,

Lévis, Qc.   G6Z 8N4

418-832-5312

 

 

 


Comments

No comments posted.
Loading...

Subscribe / Abonnement

* indicates required
Language
Subscribe
RSS
Archive